Hettange ne perd pas le Nord

Hettange ne perd pas le Nord

Cette sculpture réalisée en 1997 par François Davin est faite de métal volontairement oxydé, pierre et feuille d’or. Elle est un clin d’œil à l’histoire de la région avec l’industrie métallurgique, éteinte depuis la crise des années 1970. La dernière mine de minerai de fer a fermé en 1997. À son apogée en 1955, l’industrie employait environ 25 000 travailleurs dans la région.

L’œuvre marque l’intersection de cet axe avec la rue Hennequin-Arnoult. Cet observatoire original donne la position de l’étoile polaire en utilisant les repères gravés dans la pierre ou percés dans le tube d’acier pour orienter son regard.